Record d'investissements étrangers en France : les entreprises italiennes sont à l'honneur lors du sommet "Choose France".

Le sommet "Choose France", qui s'est tenu le 13 mai à Versailles, a permis de formaliser plus de 15 milliards d'euros d'investissements étrangers, un record depuis sa création en 2018. Sur les 56 projets annoncés, cinq étaient italiens, provenant d'entreprises telles qu'Iveco, Leonardo, Riva, Chiesi et Zambon.

Les investissements couvrent divers domaines tels que la santé, l'environnement et les nouvelles technologies, notamment l'intelligence artificielle et la décarbonisation. Iveco investira 112 millions d'euros pour augmenter la production d'autobus électriques et à hydrogène et développer un moteur multicarburant dans ses usines françaises. Riva, un acteur majeur de l'industrie sidérurgique italienne, allouera 30 millions d'euros à la décarbonisation de ses sites en France en installant des modules de chauffage par induction et prévoit d'embaucher 100 nouveaux employés.

Dans le secteur des transports, Leonardo a annoncé 150 nouvelles embauches pour ATR, dans le but de poursuivre le développement de l'avion hybride-électrique ATR EVO.

Deux sociétés pharmaceutiques italiennes, Chiesi et Zambon, prévoient également des investissements importants. Chiesi investira 10 millions d'euros et créera 100 emplois dans la production de médicaments pour les voies respiratoires, tandis que Zambon investira 86 millions d'euros supplémentaires pour moderniser et augmenter la capacité de production de son site d'Avrillé, créant ainsi 90 emplois.

La France a consolidé son attractivité pour les investissements étrangers, devenant la première destination en Europe dès 2019. En 2023, 1 815 décisions d'investissement ont été enregistrées, permettant la création ou le maintien de 59 254 emplois, l'Italie figurant dans le top 5 des pays contributeurs, avec 126 projets et 2 611 nouveaux emplois en France.

Source : Le petit Journal Milan

Le sommet "Choose France", qui s'est tenu le 13 mai à Versailles, a permis de formaliser plus de 15 milliards d'euros d'investissements étrangers, un record depuis sa création en 2018. Sur les 56 projets annoncés, cinq étaient italiens, provenant d'entreprises telles qu'Iveco, Leonardo, Riva, Chiesi et Zambon.

Les investissements couvrent divers domaines tels que la santé, l'environnement et les nouvelles technologies, notamment l'intelligence artificielle et la décarbonisation. Iveco investira 112 millions d'euros pour augmenter la production d'autobus électriques et à hydrogène et développer un moteur multicarburant dans ses usines françaises. Riva, un acteur majeur de l'industrie sidérurgique italienne, allouera 30 millions d'euros à la décarbonisation de ses sites en France en installant des modules de chauffage par induction et prévoit d'embaucher 100 nouveaux employés.

Dans le secteur des transports, Leonardo a annoncé 150 nouvelles embauches pour ATR, dans le but de poursuivre le développement de l'avion hybride-électrique ATR EVO. Deux entreprises italiennes du secteur pharmaceutique, Chiesi et Zambon, prévoient également des investissements importants. Chiesi investira 10 millions d'euros et créera 100 emplois dans la production de médicaments respiratoires, tandis que Zambon investira 86 millions d'euros supplémentaires pour moderniser et augmenter la capacité de production de son site d'Avrillé, créant ainsi 90 emplois.

La France a consolidé son attractivité pour les investissements étrangers, devenant la première destination en Europe dès 2019. En 2023, 1 815 décisions d'investissement ont été enregistrées, permettant la création ou le maintien de 59 254 emplois, l'Italie figurant dans le top 5 des pays contributeurs, avec 126 projets et 2 611 nouveaux emplois en France.

Source : Le petit Journal Milan