Construction aérospatiale : Leonardo et Hera pour la récupération des fibres de carbone

Le groupe Hera, à travers sa filiale Herambiente, et Leonardo, à travers sa division Aerostructures, collaboreront à l'étude de la récupération des fibres de carbone contenues dans les matériaux composites à matrice polymère utilisés dans la construction des pièces d'avion. Grâce à l'usine innovante construite en Émilie-Romagne par la multi-utility et au savoir-faire développé dans les laboratoires du groupe Leonardo, le précieux matériau sera recyclé avec des retombées positives en termes de durabilité et de circularité.

Cela marque le début de l'expérimentation "grandeur nature" d'une future activité industrielle de récupération des fibres de carbone dans le secteur aérospatial à l'aide de technologies avancées qui permettront leur réutilisation en tant que seconde matière première.

Leonardo, grâce à des partenariats universitaires et industriels, a développé au fil des ans une expertise approfondie des matériaux et des processus de recyclage et, avec l'aide de l'expertise en matière de recyclage des déchets de Herambiente, le premier opérateur national dans le secteur de l'environnement, est activement engagé dans la fermeture d'une chaîne d'approvisionnement circulaire à l'échelle industrielle, également dans ce secteur stratégique.

Stefano Bortoli, directeur général de la division Aerostructures de Leonardo, a déclaré: "Une collaboration qui vise non seulement à récupérer et à régénérer la fibre de carbone, mais qui est également axée sur l'innovation, car elle est en mesure de consolider et de développer le savoir-faire qui rend le recyclage des composites renforcés de fibre de carbone de plus en plus efficace".Grâce à cet accord avec Herambiente, Leonardo s'engage encore plus à maintenir la valeur circulaire des déchets, à réduire l'utilisation de matières premières vierges et à utiliser des matériaux recyclés également pour des applications internes, comme le prévoit la stratégie de durabilité plus large du groupe".

Source : Analisidifesa.it

Le groupe Hera, par l'intermédiaire de sa filiale Herambiente, et Leonardo, par l'intermédiaire de sa division Aerostructures, collaboreront à l'étude de la récupération des fibres de carbone contenues dans les matériaux composites à matrice polymère utilisés dans la construction de pièces d'avion. Grâce à l'usine innovante construite en Émilie-Romagne par la multi-utilité et au savoir-faire développé dans les laboratoires du groupe Leonardo, le précieux matériau sera recyclé avec des retombées positives en termes de durabilité et de circularité.

Cela marque le début de l'expérimentation "grandeur nature" d'une future activité industrielle de récupération des fibres de carbone dans le secteur aérospatial à l'aide de technologies avancées qui permettront leur réutilisation en tant que seconde matière première.

Leonardo, grâce à des partenariats universitaires et industriels, a développé au fil des ans une expertise approfondie des matériaux et des processus de recyclage et, avec l'aide de l'expertise en matière de recyclage des déchets de Herambiente, le premier opérateur national dans le secteur de l'environnement, est activement engagé dans la fermeture d'une chaîne d'approvisionnement circulaire à l'échelle industrielle, également dans ce secteur stratégique.

Stefano Bortoli, directeur général de la division Aerostructures de Leonardo, a déclaré: "Une collaboration qui vise non seulement à récupérer et à régénérer la fibre de carbone, mais qui est également axée sur l'innovation, car elle est en mesure de consolider et de développer le savoir-faire qui rend le recyclage des composites renforcés de fibre de carbone de plus en plus efficace".Grâce à cet accord avec Herambiente, Leonardo s'engage encore plus à maintenir la valeur circulaire des déchets, à réduire l'utilisation de matières premières vierges et à utiliser des matériaux recyclés également pour des applications internes, comme le prévoit la stratégie de durabilité plus large du groupe".

Source : Analisidifesa.it