3IPK et Thales Alenia Space avec l'ESA pour le suivi des données d'observation de la Terre

Thales Alenia Space collabore avec la start-up slovaque 3IPK pour développer cette technologie, grâce à son expérience dans le domaine des systèmes et segments terrestres acquise notamment par sa participation au programme Copernicus de l'Union européenne et à la réalisation des satellites Sentinel pour l'observation, la surveillance et la protection de l'environnement.

Dans un monde où les satellites d'observation de la Terre sont devenus les gardiens de notre planète, fournissant des données vitales dans des domaines aussi divers que l'urbanisme, la science du climat, l'agriculture et l'énergie, l'authenticité et l'intégrité des données sont plus que jamais essentielles. Aujourd'hui, 60 % des 55 variables climatiques essentielles (ECV), telles que la température et les gaz à effet de serre, sont mesurées par les satellites. Jusqu'à présent, aucune solution n'a permis de prouver de manière concluante la provenance et l'intégrité de ces données cruciales.

Pour relever ce défi, l'ESA a sélectionné la startup 3IPK pour intégrer la technologie blockchain dans la chaîne de traitement des données d'observation de la Terre. 3IPK et Thales Alenia Space développeront une solution de cybersécurité conçue pour assurer la traçabilité et l'intégrité des données d'OT grâce à des signatures numériques uniques. Les acteurs de la chaîne de traitement pourront ainsi identifier en toute confiance la provenance des données, ce qui facilitera la lutte contre la menace croissante des images satellites falsifiées. Une première version de cette solution sera livrée à l'ESA au cours des six premiers mois de 2024.

Source : Analisidifesa.it

Thales Alenia Space collabore avec la start-up slovaque 3IPK pour développer cette technologie, grâce à son expérience dans le domaine des systèmes et segments terrestres acquise notamment par sa participation au programme Copernicus de l'Union européenne et à la réalisation des satellites Sentinel pour l'observation, la surveillance et la protection de l'environnement.

Dans un monde où les satellites d'observation de la Terre sont devenus les gardiens de notre planète, fournissant des données vitales dans des domaines aussi divers que l'urbanisme, la science du climat, l'agriculture et l'énergie, l'authenticité et l'intégrité des données sont plus que jamais essentielles. Aujourd'hui, 60 % des 55 variables climatiques essentielles (ECV ), telles que la température et les gaz à effet de serre, sont mesurées par les satellites. Jusqu'à présent, aucune solution n'a permis de prouver de manière concluante la provenance et l'intégrité de ces données cruciales.

Pour relever ce défi, l'ESA a sélectionné la startup 3IPK pour intégrer la technologie blockchain dans la chaîne de traitement des données d'observation de la Terre. 3IPK et Thales Alenia Space développeront une solution de cybersécurité conçue pour assurer la traçabilité et l'intégrité des données d'OT grâce à des signatures numériques uniques. Les acteurs de la chaîne de traitement pourront ainsi identifier en toute confiance la provenance des données, ce qui facilitera la lutte contre la menace croissante des images satellites falsifiées. Une première version de cette solution sera livrée à l'ESA au cours des six premiers mois de 2024.

Source : Analisidifesa.it